Transformation du planeur Bird of Time en planeur électrique

Tuto et transformation réalisés par Jean-Luc

 

 

 

Le planeur pur sur le terrain.

Le nez du planeur avec le trou du crochet de remorquage.

 

 

Le gabarit de découpe du nez pour la mise au piqueur et à l’anticouple. Ce gabarit provient d’un kit TOPMODEL

Il a été modifié pour pouvoir rentrer le nez du Bird Of Time.

.

 

 

 

 

 

 

Le traçage avant la découpe “en roulant” autour du fuselage. on aperçoit le moteur sur la gauche de la machine. Ce Moteur est un Pro-Tronic 480 Hélicoptère – 400W.

 

 

 

 

Le nez découpé avec une vue imprenable sur les plombs de centrage. On s’aperçoit que le fuselage n’est pas rond mais ovale.

 

 

Réalisation d’un faux couple moteur en balsa de 3mm pour servir de gabarit. C’est plus facile pour l’ajustage par ponçage.

Le couple moteur définitif en CTP de 5mm avec le cône de 41mm posé dessus.

 

 

Le couple collé en place par l’intérieur de la machine avec les quatre vis de fixation du moteur visibles .

L’hélice en place : c’est une 14×8″ de chez AERONAUT, concue et réalisée par Rudy Freudenthaler, sur un montage J-Perkins en dural et cône ventilé de 41mm.

 

 

 

 

 

 

Le poids de la bête en ordre de vol avec un accu 3s de 4000 mA. (Notez que le poids d’origine était de 1950 g)

 

 

 

 

 

Le Bird Of Time au centrage sur la balance aérodynamique.

 

 

 

 

 

 

Le planeur presque trop grand pour l’atelier de montage.

 

 

La boutonnière pour le refroidissement du moteur.

 

 

 

Avec le cône en place.

 

 

L’installation radio d’origine avec: de gauche à droite, le servo de commande du crochet de remorquage, Le servo de direction, l’interrupteur marche arrêt et le vu-mètre de charge batterie.

 

Le récepteur, le bippeur, utile en cas de perte de la machine.

 

L’installation radio après modification avec: de gauche à droite, la balise GPS, le servo de direction, en jaune le condensateur de découplage du variateur, le récepteur.

 

La ferrite du variateur, le variateur 50 A, les fils du moteur. Notez que ces fils sont collés au fond du fuselage avec de la colle thermofusible pour éviter de se balader.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’accu 3s et 4000 mA en place.

Les essais en vol ont été effectués le dimanche 27 novembre par Alexandre.
Après une mûre réflexion, l’hélice 14×8″, trop gande, a été remplacée par une 12×8″ FALCON moins gourmande en énergie.